L'AMOUR PARFAIT

NOUS LE GAGNONS PAR LE RENONCEMENT DE NOUS-MÊME, AFIN DE LAISSER LE MOI

SUPERIEUR GOUVERNER NOTRE VIE. 

MES CONSULTATIONS A PARIS

Je pratiquais mes consultations à Paris où j’enseignais les bénéfices que nous avions si nous utilisions les pouvoirs illimités du  Moi Supérieur.
Tout ce passait relativement bien. J’obtenais d’excellent résultat avec mes patients. Je ne me préoccupé pas des circonstances engendrées par l’ego, le monde du plan inférieur. Je  laissais en moi-même les pouvoirs du Moi Supérieur agir sans que je fasse des efforts pour résoudre qui m’étaient exposés par mes patients.
Chaque je purifiais mon énergie vitale des souillures que mon psychique absorbait. J’accomplissais ce nettoyage par une médiation transcendantale, je ne voyais plus que le Moi Supérieur travailler au sein de la Conscience Supérieure, rien d’autre n’existait (surtout pas le monde de la conscience des sens).
Les situations négatives de mes patients étaient dissoutes comme par enchantement. Le pouvoir de l’Amour agissait en mois sans effort.
Lorsqu’une personne me téléphonait pour prendre un rendez-vous, je ressentais si je pouvais la prendre en charge ou si je ne pouvais pas. De ce fait, je refusais bien souvent des hommes ou des femmes qui souhaitaient obtenir un R-V.
Un jour j’ai fait une expérience pour voir si je ne me trompais pas, dans ma manière d’agir.
Un Monsieur me téléphone pour avoir un rendez-vous, je ressentais aussitôt qu’il ne faillait pas que je le prenne. J’allais contre cet avertissement et je fixais un RV avec ce Monsieur. Après 5minutes qu’il  était installé dans mon bureau, il se leva en me disant que cela ne l’intéressait pas, puis il est parti sans même me saluer.
Il est évident qu’après cette expérience, je devais écouter ma voix intérieure  et de ne pas travailler uniquement pour le gain, mais pour transmettre la connaissance de la Conscience Supérieure.
La consultation consistait dans un premier temps d’écouter la personne, puis de lui expliquer que je pouvais remédier à sa situation ; ensuite nous terminions par une méditation. Je leur disais de se concentrer vers la Conscience Supérieure (bien que je savais qu’il ne le pouvait pas) ensuite de visualiser que leur situation était rétablie.
Après je me taisais, je laissais le Moi Supérieur me révéler certaines données  qui encombraient  leur inconscient afin d’améliorer les conditions de leur vie quotidienne.
Je prenais beaucoup de précaution pour séparer ma vie privé et professionnelle afin de pas entraver ma destinée spirituelle.
Je faisais en sorte que mes patients (tes)ne se connaissent pas. Je sécurisais  ainsi le bon déroulement de mon travail spirituel (sauf ceux qui se connaissaient avant de venir me voir).
Pour accéder à  la Conscience Supérieure, c’est un très long cheminement. J’ai cette faculté depuis toujours.
ATTENTION : Dans ce monde il y a beaucoup de charlatanisme, certainement qu’il en faut pour ceux qu’ils ne peuvent pas recevoir l’énergie de L’Amour Parfait.